Colloque « Armées de frontières, frontières des armées » le 02 décembre.

Le 2 décembre 2011 aura lieu un colloque  » Armées de frontières, frontières des armées », de 9h15 à 18h30, Salle Jean Monnet 56 rue Jacob 75006 Paris.

Cette manifestation est organisée avec le soutien de l’ANR Transtur : « Ordonner et transiger : modalités de gouvernement et d’administration en Turquie et dans l’Empire ottoman, du XIXe siècle à nos jours ».

9h15-9h45    Introduction

Présentation du projet « Armées des frontières, frontières des armées »
Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI
Elise Massicard, IFEA, ANR Transtur, chercheur associé au CERI
Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP
Gabriela Anouck Côrte-réal, Sciences Po-CEE
Du militaire au sécuritaire. Note sur le changement de notre perspective et de nos outils d’analyse
Elizabeth Picard, CNRS

9h45-11h15    Marchandisation de la sécurité et transformation organisationnelle des armées

Président et discutant : Jean Joana, Université Montpellier I-CEPEL
Institution, marché et politique. Les armées face à l’indifférence sociale
Sébastien Jakubowski, AgroSup Dijon / Eduter Recherche, Clersé CNRS-Université Lille I
Transformation des logiques de sécurité : nouveaux enjeux collectifs et risques sociétaux
Renaud Bellais, ENSTA Bretagne, chargé d’études économiques, Affaires publiques France, EADS
Vincent Boulanin, EHESS, SIPRI

11h15-11h30    Pause café

11h30-13h00    Guerre, contrôle et sécurisation
Président et discutant : Jean-François Bayart, CNRS/Sciences Po-CERI
Le marché global de la violence. Economie politique de la « guerre hors limite »
Mathieu Rigouste, Université Paris VIII, Institut Maghreb-Europe
Etatiser, nationaliser et sécuriser  les individus par l’expérience de la conscription et de la caserne en Turquie
Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP

14h30-16h00   Redéploiement des relations militaro-policières : entre concurrence et coopération

Président et discutant : Gilles Favarel-Garrigues, CNRS/Sciences Po-CERI
Les conséquences de la révolution néo-libérale dans le champ militaire et policier en Italie
Salvatore Palidda, Université de Gênes, Italie
Euphémisation du militaire et militarisation de l’Etat : une reconfiguration de la coercition
Jean-Paul Hanon, ESM Saint Cyr et Sciences Po

16h00-16h15    Pause café

16h15-17h45    Armée rhizomatique ou la reconfiguration militaire par les marges

Président et discutant : Roland Marchal, CNRS/Sciences Po-CERI
L’armée et ses frontières : les transformations du dispositif sécuritaire « frontalier » israélien et l’externalisation des checkpoints
Shira Havkin, Sciences Po, CERI
Défense de la société et quotidiannisation du pouvoir militaire par les dons en Turquie
Gabriela Anouck Côrte-Réal, Sciences Po-CEE

17h45-18h15    Débat

18h15-18h30    Conclusion générale

Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI

Organisation :
Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI
Elise Massicard, IFEA, ANR Transtur, chercheur associé au CERI
Gabriela Anouck Côrte-Réal, Sciences Po-CEE
Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP

Appel à projet européen, 7e PCRD

Les nouveaux appels européens du 7e Programme Cadre de Recherche et Développement, sont sortis le 20 juillet de cette année.  Une date importante, donc, puisqu’il s’agit en outre des accords de Genève (1954) et des premiers pas de l’homme sur la lune (1969)..

eurosfaire

Nous retiendrons le programme « spécifique coopération  » qui présente 10 thèmes et 4 appels conjoints ou coordonnés, dont deux thématiques peuvent intéresser les lecteurs de ce carnet de recherche : « security » et « space »

Thématique 9 : Security

Vous trouverez le point d’entrée de cette thématique ici.  Le document de référence, en anglais et au format pdf se trouve .

Les objectifs (en anglais) de cet appel, ne me semblent pas exclure à priori, les études sociologiques. Soyez indulgents pour la traduction de « courtoisie » depuis l’anglais. Elles pourraient viser, dans les objectifs du document déjà cité, à « développer les connaissances pour construire les capacités pour répondre aux besoins » de différentes sous thématiques . Je retiens notamment : la sécurité des citoyens par rapport au terrorisme tout en respectant les droits fondamentaux du citoyen, la sécurité à l’échelle européenne civile, et enfin la coopération entre les fournisseurs et les utilisateurs pour les « solution de sécurité civile ».

La date de clôture est fixée au 23 novembre 2011, à 17h.

Thématique 10 : Space

Vous retrouverez les informations utiles ici.

Cet appel sera clos le 23 novembre 2011 à 17h00

Merci à Lyon Ingénierie Projets d’avoir relayé l’information.

Débats autour du RT8

Dans quelle mesure redéfinir les contours du RT8 ? Billet de Grégory Daho

Sociologiquement, ça sent le piège, voire la notion vide de sens. Cependant pour les acteurs du champ militaire, ça compte (au moins dans les discours et les postures ce qui ont des incidences sur les pratiques).

Je me suis penché là-dessus (communication AFSP septembre 2011 + colloque IRSEM novembre 2011) en posant une question simple : certaines évolutions sémantiques (de la « défense » à la « sécurité », des « menaces » aux « risques », des « guerres » aux « crises ») traduisent-elles des transformations structurales du champ de la défense (dilatation, porosité, dilution des objets référents ou à l’inverse, recentrage sur le coeur de métier) ?.

Je ne savais pas où cette réflexion me mènerait ; et si je n’en n’ai pas fais le tour, j’en conclue partiellement, que non, le champ militaire n’est pas devenu le champ de la sécurité (ce dernier regroupant des secteurs encore largement autonomes et structurés).

Si l’on veut comprendre la perméabilité accrue du champ militaire aux autres secteurs civils, en termes de normes, de techniques et d’identité, la dilatation du champ de la défense en champ de la sécurité me semble être une fausse piste. Là où je voulais en venir : si cette question sent le piège tautologique, pouvons-nous, en qualité de « sociologue militaire » en faire l’économie ou faire semblant de l’ignorer (surtout s’il s’agit de la relativiser)?

Grégory Daho

Doctorant en sciences politiques – membre du RT8